SFR Presse
La Croix
4 avril 2019

Un militant algérien opposé à la réélection du président maintenu en prison

Mustafa Mechmeche (à Alger)

2 min

Le militant des droits de l’homme Hadj Ghermoul purge une peine de six mois de prison pour avoir été l’un des premiers à s’opposer à la réélection d’Abdelaziz Bouteflika. Des poursuites ont été engagées à l’encontre de 311 manifestants pacifiques selon Amnesty International. Une petite manifestation qui n’a pas fait de bruit dans l’Algérie en ébullition. En pleine démission-destitution du préside

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :