SFR Presse
Libération
13 février 2019

Pedro Sánchez perd son budget, l’Espagne regagne les urnes

Le chef du gouvernement socialiste s’est vu retoquer sa loi de finances par la Chambre des députés mercredi. Et se retrouve poussé à convoquer des législatives anticipées.

3 min

Le funambuliste Pedro Sánchez a fini par perdre pied. Celui qui avait accédé au pouvoir en juin 2018 grâce à une motion de censure contre son grand rival, le conservateur Mariano Rajoy, en est pour ses frais. Ses «liaisons dangereuses» parlementaires qui lui avaient permis d’expulser la droite du palais de la Moncloa se sont retournées contre lui : les nationalistes basques et, surtout, les indépe

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :