SFR Presse
Paris Match
23 avril 2020

D S JANVIER 2018, LE CONSUL AM RICAIN WUHAN NOTAIT LE MANQUE DE PERSONNEL QUALIFI POUR UN CENTRE HAUTEMENT CONFIN TUDIANT DES VIRUS TRANSMISSIBLES L’HOMME

De notre correspondant à New York Olivier O’Mahony,@olivieromahony

6 min

De notre correspondant à New York Olivier O’Mahony,@olivieromahony
De notre correspondant à New York Olivier O’Mahony,@olivieromahony

En Chine, on l’appelle Batwoman. Car Shi Zhengli, virologue de renom, a une particularité : elle travaille sur les chauves-souris. En la matière, c’est même une experte mondiale. Elle a commencé à s’y intéresser en 2003, au moment de l’apparition du Sras en Chine. C’est elle qui a fait le lien entre le virus et ces volatiles, qui sont à l’origine du fléau. Ça lui a valu de multiples distinctions,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :