SFR Presse
Le Parisien
21 juillet 2019

Avec l’Iran, le conflit se précise

Golfe persique Téhéran restait sourd, hier, aux multiples appels à libérer un pétrolier battant pavillon britannique arraisonné dans le détroit d’Ormuz.

Philippe Martinat

2 min

Philippe Martinat
Philippe Martinat

Philippe Martinat Après les six navires sabotés courant juin dans le golfe Persique — par les Iraniens, accusent les Etats-Unis, ce que les intéressés démentent —, après les drones abattus (l’un par les Iraniens, l’autre par les Américains), voilà un tanker battant pavillon britannique intercepté dans le détroit d’Ormuz par les Gardiens de la révolution et ramené avec son équipage dans le port de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :