SFR Presse
La Provence
20 décembre 2018

Enlèvements : 11 entreprises sur la touche

1 min

L’attribution de la DSP de la fourrière met sur la touche le groupement GFM, 11 entreprises marseillaises qui détenaient depuis 1993 le marché public de l’enlèvement des voitures (le gardiennage étant assuré en régie municipale). "A l’époque, GMF avait repris à la volée et en urgence le service qui était géré par Marseille Parc Auto, société d’économie mixte créée par le maire de l’époque Robert V

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème