SFR Presse
Sud Ouest
3 mai 2019

Des peines de prison ferme contre des black blocs

Jean-Michel Desplos,jm.desplos@sudouest.fr

2 min

Jean-Michel Desplos,jm.desplos@sudouest.fr
Jean-Michel Desplos,jm.desplos@sudouest.fr

BORDEAUX Ils avaient été arrêtés en possession d’un attirail conséquent lors de la manifestation du 15 décembre Le jugement prononcé par Alain Reynal, président de la cinquième chambre du tribunal correctionnel de Bordeaux, intéresse, semble-t-il, au plus haut niveau de la hiérarchie judiciaire. La décision concerne trois black blocs venus manifester à Bordeaux le 15 décembre 2018 lors de l’acte V

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :