SFR Presse
Le Télégramme
30 janvier 2019

L’usine de Quimperlé n’est plus à vendre

1 min

Le site Nestlé de Quimperlé (123 salariés) n’est plus à vendre. Les discussions en cours avec l’entreprise irlandaise C&D Foods sont suspendues. Une bonne nouvelle pour le site finisté-rien. « On ne croyait pas au projet du repreneur », précise-t-on du côté des syndicats. Lesquels constatent qu’« après sept longs mois d’échanges, de discussions et d’incertitudes, Nestlé Purina Petcare Europe a pri

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :