SFR Presse
Libération
4 octobre 2019

Bioéthique : la GPA s’invite et l’Assemblée s’agite

La gestation pour autrui a fait une apparition surprise jeudi à l’Assemblée par le biais d’un amendement sur la question des enfants nés d’une GPA à l’étranger. Le lendemain, elle était aussi au cœur d’une décision de la Cour de cassation. De quoi réveiller la droite et les cathos, qui manifestent ce dimanche contre la loi de bioéthique.

4 min

2 likes

Elle devait rester sous le tapis, bien planquée, prière de ne pas mettre le feu aux débats, jusque-là plutôt policés, des députés occupés à examiner la loi qui doit ouvrir la PMA à toutes. Loupé. La voilà qui est revenue jeudi soir par la fenêtre, dans l’hémicycle, avant de rebondir à la Cour de cassation vendredi. Elle ? C’est la GPA ou gestation pour autrui au très fort pouvoir crispant. Celle q

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :