SFR Presse
La Voix du Nord
28 mars 2019

président du Conseil constitutionnel

1 min

À 80 ans, cet ancien magistrat qui a occupé plusieurs postes de ministre revient à la tête du Conseil constitutionnel. Il y était déjà entre 2012 et 2013 ; il y est rappelé cette fois pour succéder à Mourad Medelci, décédé à la fin du mois de janvier. Il s’apprêtait donc, à ce titre, à valider la candidature de son ami Abdelaziz Bouteflika, mais c’est finalement à lui que revient la responsabilité

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :