SFR Presse
Le Figaro
12 février 2019

Le pouvoir à Téhéran capitalise encore sur les défis lancés à l’Amérique

Minoui, Delphine

2 min

LA PLUIE n’a pas eu raison des badauds. Malgré le mauvais temps, une foule innombrable a convergé, lundi 11 février, vers la place Azadi (Liberté), le symbole incontournable de la révolution de 1979 et de la chute du chah. Pour ce quarantième anniversaire, célébré en grande pompe par le pouvoir, les traditionnels slogans de la République islamique habillaient les pancartes : « Mort à l’Amérique »,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :