SFR Presse
Le Figaro
30 juillet 2019

Les venins de méduse passés au crible

L’étude des génomes de trois espèces permet de mieux comprendre la façon dont les venins ont évolué.

Jean-Luc Nothias

3 min

1 like

Jean-Luc Nothias
Jean-Luc Nothias

ANIMAUX Les méduses font chaque année plus de victimes (une centaine) que les requins, les raies et les serpents de mer réunis. Ces organismes, apparemment inoffensifs et sans défense, comptent parmi les plus venimeux du monde. Heureusement, seules quelques-unes des 3 900 espèces connues sont potentiellement mortelles. Mais elles sont presque toutes gênantes, occasionnant des sensations plus ou m

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :