SFR Presse
Libération
4 octobre 2019

Retenue

1 min

La prudence observée jeudi par les grands médias, dont Libération, était parfaitement justifiée. Il était hors de question de battre la campagne dans les commentaires sur les événements dramatiques survenus à la préfecture de police de Paris à partir de faits qui restaient à établir. Seules des bribes d’informations - non confirmées - étaient parvenues aux rédactions. C’est avec la même rigueur qu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :