SFR Presse
L'Indépendant
12 septembre 2019

L’acceptation de l’homosexualité au cœur du procès

1 min

« L’acceptation sociale, culturelle, familiale de l’homosexualité est au cœur de ce procès. Il ne faut pas passer cette problématique sous silence », a martelé l’avocat de la défense. « On est en France, on peut vivre librement. On peut s’afficher avec un homme. Mais ça n’a pas toujours été le cas. En 1942, si l’homosexualité a été décriminalisée, elle reste discriminée ». À cette époque, une loi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :