SFR Presse
La Dépêche du Midi
14 octobre 2019

FDJ : crever n’est pas jouer

P.L.

2 min

P.L.
P.L.

Le dernier vainqueur français de Paris-Tours (2006, mais aussi de Paris-Roubaix, 1997) aurait aimé embrasser son successeur hier dans la douceur de l’avenue de Grammont. Avec Arnaud Démare le sprinter picard, Marc Sarreau son homologue berrichon et Stefan Küng médaillé de bronze du terrible Mondial d’Harrogate, les Groupama-FDJ ne jouaient pas placés au départ de Chartres, mais bien gagnants. À ci

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :