SFR Presse
Le Figaro
18 juin 2019

En Tanzanie, le gouvernement boucle son budget en taxant les perruques

Armelle Bohineust

1 min

Armelle Bohineust
Armelle Bohineust

Rien n’arrête la créativité fiscale. En Tanzanie, le gouvernement va imposer les perruques et les extensions. À partir de juillet, une taxe de 25 % sera appliquée sur les chevelures importées, et les perruques produites localement seront imposées à hauteur de 10 %, a indiqué le ministre des Finances du pays Philip Mpango. Cette mesure devrait permettre au gouvernement de boucler son budget

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :