SFR Presse
Le Figaro
13 février 2019

Stéphane Guillon, retraite anticipée

ONE-MAN-SHOW Pour ses « premiers adieux », l’humoriste revient avec un spectacle moins grinçant que d’habitude.

Nathalie Simon

2 min

Ceux qui sont habitués au franc-tireur de la politique, à l’« atrabilaire de gauche », en seront pour leurs frais. ­Stéphane Guillon a changé. Mûri ? Il a regardé les DVD de ses spectacles et a « compris » pourquoi il n’était pas plus invité par les médias ni récompensé par ses pairs. Dresse-t-il un bilan en forme de semi-échec ? « Après vingt-huit ans de carrière, si tu sais que Michel Drucker ne

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :