SFR Presse
Le Télégramme
17 février 2019

Un témoignage précieux pour la culture populaire bretonne

2 min

« À travers le récit de sa vie pleine de tribulations […], c’est tout un pan de la mémoire de Bretons oubliés qui ressurgit », s’enthousiasme l’historien Joël Cornette. En effet, malgré les progrès, en partie mesurables, de l’alphabétisation au siècle des Lumières, l’écriture appartient d’abord aux élites stylées des salons aux métiers nobles de l’office, du négoce ou de la boutique. Rares sont le

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème