SFR Presse
Libération
17 septembre 2019

Grande-Synthe : préfecture et mairie s’accordent pour évacuer

Mardi, plus de 800 exilés ont été expulsés d’une salle que la commune du Nord avait réservée à l’accueil des migrants pour l’hiver 2018.

2 min

«C’est une bonne idée de partir ?» Mardi matin, près d’un millier d’exilés installés dans le gymnase de Grande-Synthe se préparent à partir vers des centres d’hébergement. Malgré les hésitations, tous monteront dans les bus pour éviter d’être conduits en centre de rétention. En quelques heures, 811 personnes, des hommes seuls et des familles, en majorité des Kurdes irakiens ou des Iraniens, quitte

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :