SFR Presse
Corse Matin
12 avril 2019

APRÈS BOUTEFLIKA ET BÉCHIR, À QUI LE TOUR ?

1 min

Après la chute des présidents algérien Abdelaziz Bouteflika et soudanais Omar el-Béchir, les régimes autoritaires vont regarder d’un œil inquiet les manifestations populaires, alimentées par le ressentiment envers des élites perçues comme corrompues et des conditions de vie difficiles. Si la chute des deux hommes forts découle des situations spécifiques à ces pays, elle sonne cependant, soulignent

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :