SFR Presse
L'Union
15 novembre 2018

ILS L’ONT DIT

1 min

« Au lieu de faire une série tous les deux ou trois ans, pour se renouveler, vieillir un peu, et trouver de nouveaux sujets, l’impératif TF1 a été : Tous les ans ou rien. Ce rythme était intenable… on sentait qu’on allait à un épuisement de la chose. » Dans Le Parisien, Anny Duperey a commenté l’arrêt d’Une famille formidable, estimant qu’en dépit de la mort de Joël Santoni, la série était condamn

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :