SFR Presse
La Voix du Nord
3 mai 2019

CEUX QUI CROIENT À L’ACIER ET CEUX QUI N’Y CROIENT PLUS…

PAR HERVÉ FAVRE,hfavre@lavoixdunord.fr

2 min

PAR HERVÉ FAVRE,hfavre@lavoixdunord.fr
PAR HERVÉ FAVRE,hfavre@lavoixdunord.fr

Le sauvetage d’Ascoval par British Steel montre que les investisseurs étrangers ont plus confiance dans l’industrie française. Oui, l’acier va bien continuer à couler à Saint-Saulve (lire aussi pages 4 et 5) et cette annonce récompense d’abord une double obstination, celle des salariés bien sûr, qui ont toujours cru dans l’avenir de leur outil de travail envers et contre tous. L’obstination aussi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :