SFR Presse
Le Figaro
12 décembre 2018

Une procédure ouverte pour savoir qui le suspect côtoie et où il va

Jean-Marc Leclerc

2 min

ENCORE un « fiché S » ! La police serait-elle victime de sa capacité à détecter le plus en amont possible le risque terroriste ? L’assaillant présumé de Strasbourg, en tout cas, faisait l’objet d’une fiche S. En clair : il était réputé potentiellement dangereux dans le grand registre informatique des personnes pouvant porter atteinte, d’une manière ou d’une autre, à la sûreté de l’État. Son enreg

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :