SFR Presse
Libération
14 juin 2019

Etats-Unis-Iran : les faucons s’opposent sur le Golfe

Washington accuse Téhéran d’être derrière les explosions qui ont endommagé jeudi deux pétroliers près du détroit d’Ormuz. A la ligne dure de la Maison Blanche et de ses alliés régionaux s’oppose désormais le bellicisme des Gardiens de la révolution.

1 min

L’attaque contre deux tankers dans le golfe d’Oman n’a pas encore été revendiquée, mais les Etats-Unis ont néanmoins très vite acquis la conviction que l’Iran était à la manœuvre. Ce que Téhéran dément. Dès jeudi, le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a accusé «la République islamique d’Iran [d’être] responsable des attaques». Une réaction plus prompte que lors de précédentes explosion

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :