SFR Presse
Libération
11 août 2019

Des plaignantes en quête de justice

2 min

«Epstein est parti, mais la justice doit encore être rendue, réclamait samedi Jennifer Araoz, qui accuse le milliardaire américain de l’avoir violée à l’âge de 15 ans, après qu’elle a été recrutée à la sortie de son lycée. J’espère que les autorités poursuivront en justice ses complices et acolytes, et donneront des réparations à ses victimes.»Une fois le choc de la nouvelle de la mort d’Epstein p

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :