SFR Presse
Libération
17 septembre 2019

Les Fleurs amères d’Olivier Meys (1 h 36).

1 min

Les Fleurs amères a le mérite de s’intéresser à des êtres que tout Parisien est, depuis la fin des années 90, habitué à croiser s’il habite ou se promène du côté de Strasbourg-Saint-Denis ou de Belleville : ces prostituées chinoises dont on se demande en les voyant quel terrible chemin elles ont dû faire pour, de si loin, en arriver là et de cette manière. Son réalisateur, le Belge Olivier Meys, v

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :