SFR Presse
Corse Matin
25 mai 2019

La justice reconnaît la "mère d’intention"

1 min

Le tribunal de grande instance de Nantes a reconnu jeudi la "mère d’intention" d’une enfant née à l’étranger de gestation pour autrui (GPA), une évolution "inédite" dans la reconnaissance de la filiation maternelle, a-t-on appris hier auprès de l’avocat de la famille. "La justice française a jugé que la filiation maternelle peut être reconnue en droit français dès lors qu’est démontré que l’enfant

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :