SFR Presse
Le Figaro
15 janvier 2019

Pour Édouard Philippe, le débat doit « répondre à une crispation »

Mathilde Siraud

2 min

« LA RENTRÉE est morose », admet un député La République en marche. Et c’est peu de le dire. « Des députés ont clairement disparu. » Dans ce contexte particulier, l’agenda parlementaire des prochains mois est suspendu au grand débat national. Pas de grand chantier à l’horizon au Parlement, la priorité est donnée à l’écoute et à la réponse à construire à la crise des « gilets jaunes ». Les élus de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :