SFR Presse
Midi Libre
30 août 2019

« Il faut bien se démarquer d’une manière ou d’une autre »

2 min

À Montpellier, comme dans les autres villes, le marché des escapes games a fait un bond. En 2016, il n’était que cinq, les pionniers, en centre-ville. Plus d’une dizaine est actuellement ouverte. « Ce n’était pas une concurrence classique mais complémentaire, explique Oleg Bobrovnikov, de Skryptic escape. Une salle, une fois qu’on l’a testée, on n’y revient pas. Mais, en revanche, on se renvoyait

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :