SFR Presse
Le Télégramme
28 octobre 2018

BD. Violette Morris

Marcel Quiviger,Une femme hors normes et controversée. Telle était Violette Morris. Personnage méconnu, à laquelle se sont attaqués les deux auteurs brestois : Bertrand Galic et Kris, avec leur compère Javi Rey aux pinceaux. Son exécution sommaire par un commando de la résistance en avril 1944 sur une route de l’Eure, a mis fin à une vie incroyable qui méritait d’être redécouverte avec toute la subtilité d’auteurs qui se refusent à une vision manichéenne, simpliste, d’une histoire forcément complexe.

1 min

Marcel Quiviger,Une femme hors normes et controversée. Telle était Violette Morris. Personnage méconnu, à laquelle se sont attaqués les deux auteurs brestois : Bertrand Galic et Kris, avec leur compère Javi Rey aux pinceaux. Son exécution sommaire par un commando de la résistance en avril 1944 sur une route de l’Eure, a mis fin à une vie incroyable qui méritait d’être redécouverte avec toute la subtilité d’auteurs qui se refusent à une vision manichéenne, simpliste, d’une histoire forcément complexe.
Marcel Quiviger,Une femme hors normes et controversée. Telle était Violette Morris. Personnage méconnu, à laquelle se sont attaqués les deux auteurs brestois : Bertrand Galic et Kris, avec leur compère Javi Rey aux pinceaux. Son exécution sommaire par un commando de la résistance en avril 1944 sur une route de l’Eure, a mis fin à une vie incroyable qui méritait d’être redécouverte avec toute la subtilité d’auteurs qui se refusent à une vision manichéenne, simpliste, d’une histoire forcément complexe.

« La Hyène de la Gestapo » Femme libre de l’entre-deux-guerres, Violette Morris est tout d’abord une femme bisexuelle, sans complexe, « grande gueule » et sportive de très haut niveau. Championne de France de lancer, elle excelle aussi dans de nombreuses autres disciplines : boxe, football, natation, cyclisme, course automobile… Rien ne lui fait peur et surtout pas d’affronter des hommes et de por

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :