SFR Presse
Le Figaro
22 octobre 2018

Georges Tron jugé pour viol en réunion

Ouvert en 2017, en pleine affaire Weinstein, le procès du maire de Draveil avait été renvoyé.

Stéphane Durand-Souffland

2 min

Stéphane Durand-Souffland
Stéphane Durand-Souffland

ASSISES Considérant notamment que « la sidération des victimes a pu être à la mesure du désordre engendré par la confusion décrite par pléthore de témoins entre vie intime et vie publique au sein de la mairie de Draveil », la cour d’appel de Paris a renvoyé en 2014 aux assises Georges Tron, le maire (UMP) de cette commune de l’Essonne, ainsi que son adjointe à la Culture, Brigitte Gruel, pour viol

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :