SFR Presse
Le Figaro
7 août 2019

Politique

Marion Mourgue

3 min

C’était en août 1980. Fabienne Keller avait 20 ans. « L’âge de tous les possibles », et surtout « une folle envie de découvrir le monde », se souvient la nouvelle députée européenne, vice-présidente d’Agir, les yeux pétillants. Fabienne Keller - qui s’appelait encore Griesmar et ne songeait pas à la politique - s’était envolée au Cameroun pour un stage d’un mois, dans un groupe cotonnier du nord d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :