SFR Presse

La dure vie des étudiants qui ne résident plus chez leurs parents

Nathalie Techer

3 min

Nathalie Techer
Nathalie Techer

Suivre des études supérieures coûte cher. A fortiori lorsqu’on est contraint de quitter le domicile familial pour occuper un loyer. A moins d’avoir des parents en mesure de subvenir pleinement à leurs besoins, les étudiants s’interdisent des plaisirs trop coûteux, font des petits boulots pour arrondir les fins de mois, ou pire, pour certains, ne mangent pas pour pouvoir payer leurs factures. Le ba

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :