SFR Presse
La Provence
20 février 2019

Un "arrachage" de collier mortel devant les assises

Laurent D’ANCONA

3 min

Laurent D’ANCONA
Laurent D’ANCONA

Trois hommes jugés pour l’agression qui avait coûté la vie à un octogénaire des Camoins Eugène Griot était resté "beau et en forme" nous avait confié un de ses proches, la voix étranglée par l’émotion, quelques jours après sa mort brutale. À 80 ans, cet ancien maçon "solide comme un roc" tenait à ses habitudes : chaque fin d’après-midi, il partait se promener sur la petite allée qui longe sa propr

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :