SFR Presse
Libération
29 avril 2019

«Jessica Forever», fée d’armes

Puissant et novateur, le premier long métrage de Caroline Poggi et Jonathan Vinel redéfinit le film d’action à l’ère post-Internet à travers la guérilla d’une bande d’orphelins et de leur égérie contre des drones-tueurs.

2 min

1 like

Tous les premiers films sont des films d’initiation, et s’il n’y échappe pas, Jessica Forever compose une variation frappante sur cet axiome, puisque semblent y mûrir et s’ébattre à l’écran autant des jeunes gens que les images qui vibrent dans leur tête - images de synthèse, prélevées dans les marges du cinéma, retouchées, trafiquées, greffées, mais chargées d’émois très purs car devenues le pris

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :