SFR Presse
L'Équipe
23 février 2019

Les ravages du mimosa

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL,JEAN-LUC GATELLIER

3 min

1 like

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL,JEAN-LUC GATELLIER
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL,JEAN-LUC GATELLIER

Les fleurs de l’arbuste ont humidifié la chaussée et accentué la dangerosité de la descente du Tanneron : Pinot, Bardet, Molard, Vuillermoz, Calmejane, Vichot et bien d’autres sont tombés. MANDELIEU-LA-NAPOULE (ALPES-MARITIMES) – « Capitale du mimosa », est-il écrit sur les panneaux indiquant l’entrée dans Mandelieu-la-Napoule. Le col du Tanneron se trouve sur la route du mimosa : « Un voyage parf

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :