SFR Presse
Le Figaro
3 juillet 2018

Violences sexuelles : « La société a besoin d’un interdit clair »

Examiné au Sénat, le projet de loi de lutte contre les violences sexuelles suscite l’opposition de 130 personnalités et associations de protection de l’enfance. Principale revendication : la création d’une infraction criminelle spécifique protégeant les moins de 15 ans.

Agnès Leclair

3 min

1 like

PROTECTION DE L’ENFANCE Michèle Créoff est vice-présidente du Conseil national de la protection de l’enfance. Elle fait partie du collectif de 130 personnalités et associations de protection de l’enfance opposé au projet de loi de lutte contre les violences sexuelles. Après un examen houleux à l’Assemblée nationale, ce texte très contesté est examiné mercredi au Sénat. Le FIGARO.- Après l’émoi sus

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :