SFR Presse
Corse Matin
20 novembre 2019

Les assiégés de la PolyU attendent reclus

1 min

Des dizaines de manifestants prodémocratie retranchés depuis ce week-end sur un campus de Hong Kong, exténués mais déterminés, bravaient hier soir les appels des autorités à se rendre et les menaces d’intervention de plus en plus explicites de Pékin. Craignant d’être arrêtés ou blessés par la police qui encercle l’Université polytechnique (PolyU), les derniers protestataires radicaux se terraient

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :