SFR Presse

Piquée par erreur à l’adrénaline à l’hôpital, la fillette est décédée

Vincent Lacour

2 min

Vincent Lacour
Vincent Lacour

« Elle est décédée ce matin vers 11 h. C’était inévitable, on s’y attendait. Les médecins nous ont dit qu’il n’y avait plus rien à faire », déclarait, hier en fin de matinée, une proche de la petite Myriam (prénom modifié), 11 ans. La fillette originaire de Frontignan était « entre la vie et la mort à la suite d’une erreur médicale présumée survenue, lundi 25 mai, à l’hôpital Saint-Clair » de Sète

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :