SFR Presse
Marie France
30 août 2019

COUP DE CŒUR

DE BERNARD BABKINE

2 min

DE BERNARD BABKINE
DE BERNARD BABKINE

« Je ne saurais préciser comment la journée s’est poursuivie. Un brouillard total recouvre cet après-midi. J’ai dû reprendre le transport scolaire à cinq heures, comme tous les jours. J’ai dû descendre du car sur le replat de la route qui monte au village, j’ai sans doute dévalé les trois marches bordées d’iris qui menaient de la route au jardin de notre maison, pousser le portillon un peu rouillé

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :