SFR Presse
Corse Matin
5 août 2019

Katerina Kovanji en concert jeudi à l’église du fort d’Aleria

1 min

Elle a chanté "Non ti scordar di me" de E Curtis. Au risque de brûler sur un bûcher pour blasphème, si le Divin avait été parmi nous ce soir-là à Lugo di Nazza, il se serait nommé Katerina Kovanji. Une voix sublime qui vous transperce le cœur et rappelle l’existence intérieure de cette flamme nommée "émotion". / PHOTO PATRICK BONIN

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :