SFR Presse
Le Télégramme
9 mars 2019

Tribunal. Il avait dégradé la permanence du député, le gilet jaune condamné à des TIG

Jean-Luc Padellec

3 min

En décembre, la permanence du député Didier Le Gac, à Saint-Renan, avait été couverte de tags. Confondu rapidement, l’homme de 21 ans qui comparaissait ce vendredi matin devant le tribunal correctionnel a été condamné à 35 heures de travaux d’intérêt général (TIG). On se souvient que dans la nuit du 5 au 6 janvier, la permanence du député LREM de Brest Rural Didier Le Gac avait été taguée et en pa

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :