SFR Presse
Libération
11 octobre 2019

Karine Mirouze met du bio dans son vin

Depuis près de vingt ans qu’elle a repris le domaine familial de son mari, à Bizanet dans l’Aude, la viticultrice adepte de la biodynamie a banni le glyphosate et diversifié ses cépages.

5 min

Le pressoir fait des siennes. Nous sommes mi-septembre, du côté de Bizanet, à 13 kilomètres de Narbonne (Aude). Et l’engin est en panne, alors que les vendanges ont commencé depuis le début du mois. «On va devoir attendre le réparateur pour continuer à ramasser le raisin, sinon il risque de fermenter.» Karine Mirouze est magnanime. Avec le temps, cette viticultrice, 46 ans dont presque vingt dans

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :