SFR Presse
Libération
11 juillet 2018

Une infirmière japonaise dit avoir empoisonné vingt patients.

1 min

Ayumi Kuboki, 31 ans, ancienne infirmière d’un hôpital de la banlieue de Tokyoest, était en garde à vue mercredi. Elle est soupçonnée du meurtre d’un homme de 88 ans dans cet hôpital, a précisé la police. Elle aurait mis du liquide désinfectant dans la perfusion du patient en 2016. Arrêtée samedi, elle a dit à la police avoir fait de même avec «une vingtaine» de patients, selon les médias japonais

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :