SFR Presse
L'Équipe
1 octobre 2019

Un Suédois au labo

GILLES SIMON

3 min

GILLES SIMON
GILLES SIMON

Magnus Ericsson, le nouveau directeur du laboratoire national antidopage, débarque de Stockholm. Auréolé d’une très bonne réputation. Le petit tableau trône sur un carton de déménagement tatoué en suédois, dans le bureau qui contemple le terrain de hockey sur gazon du CREPS de Châtenay-Malabry (*), en banlieue parisienne. Dans un paysage de neige, on distingue un type qui chopine une bouteille et

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :