SFR Presse
La Provence
13 septembre 2019

Bénévoles et salariés, les ouvriers de l’ombre

1 min

De l’avis général des bénévoles, on ne dort pas beaucoup pendant la Juris’Cup. "C’est très physique !", sourit une jeune volontaire. Pourtant, chaque année, en plus des deux salariées et de la vingtaine d’avocats de l’association, en plus des membres du comité de course -indispensables aux ronds dans l’eau… -plusieurs dizaines de jeunes bénévoles viennent (et reviennent) mettre la main à la pâte a

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :