SFR Presse
La Provence
5 juillet 2018

Guerre entre directeurs d’hôpitaux : Jean-Michel Revest relaxé

1 min

Poursuivi par son supérieur hiérarchique pour dénonciation calomnieuse pour avoir déposé plainte contre lui pour "harcèlement moral" en 2010, Jean-Michel Revest a finalement été relaxé mardi. Le directeur d’Edouard-Toulouse, Gilles Moullec, a été débouté de ses demandes. Le président du tribunal a même conclu à "l’abus de droit". Le procureur avait lui-même requis la relaxe de M. Revest, ex-direct

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :