SFR Presse
Corse Matin
12 octobre 2018

L’abstinence ou l’illégalité, le dilemme des donneurs de sang homosexuels

2 min

Depuis juillet 2016, homosexuels et bisexuels peuvent donner leur sang, mais seulement si leur dernier rapport sexuel remonte à plus d'un an. Une condition vécue comme la persistance d'une "discrimination" que certains n'hésitent pas à contourner, quitte à se trouver dans l'illégalité. Julien (prénom modifié) donnait son sang en moyenne tous les mois depuis ses 18 ans. À 22 ans, il découvre son ho

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :