SFR Presse
L'Union
2 mars 2020

Le virus fait tousser le marché de l’auto

2 min

Le malus anti-pollution avait déjà fait chuter le nombre d’immatriculations. Le marché avait déjà été mis à mal, le coronavirus pourrait lui donner le coup de grâce : Les ventes automobiles en France, qui souffrent déjà depuis janvier d’un durcissement du malus anti-pollution, pourraient ressentir l’impact du virus si l’épidémie se prolongeait, ont averti hier les constructeurs. Au total, 167 785

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :