SFR Presse
Libération
14 juin 2019

«Il y a une forme de militantisme à regarder le Mondial féminin»

2 min

Créé à l’occasion de la Coupe du monde masculine l’an dernier, constitué d’historiens, sociologues, écrivains ou journalistes, le collectif l’Œil sur Moscou se donne pour mission d’exposer diverses observations ethnographiques menées partout en France, dans des lieux où justement les publics se constituent pour regarder le football (bars, pubs, salles de théâtre, fan zones, etc.). Le fondateur, l’

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :