SFR Presse
Corse Matin
1 décembre 2018

Le cafard, à gauche

1 min

Méconnaissable. En l’espace d’un an, Jordan Amavi est passé de candidat à la coupe du monde avec les Bleus à intermittent du spectacle à l’OM. Il n’est plus que l’ombre du latéral gauche tonique et virevoltant depuis qu’une blessure Musculaire l’a freiné. C’était en janvier dernier, quelques jours après son premier - et seul - but sous le maillot olympien contre Valenciennes, en coupe de France. D

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème